Instrument : Instrument

Sachant que la main et l'esprit se développe simultanément, l'instrument est avant tout le fruit d'une intention spirituelle (1) : davantage qu'un dispositif technique, les conditions d'une incarnation éphémère de l'éphémère.

Il s'agit d'un projet de facture au sens instrumental : associer et harmoniser différents éléments pour créer un organe sensible et réactif, capable d'épouser les pleins et déliés du son. Ce n'est qu'à cette condition que le son électronique et son incarnation acoustique acquièrent une substance aussi primitive qu'un grondement maritime, aussi ubique et pulpeuse qu'un bruissement équatorial, aussi expressive qu'un ensemble instrumental ou vocal.

Si l'effervescence technologique n'est pas propice à une recherche fondamentale, le développement d'un outil propre est indispensable, ne fût-ce que pour atteindre son coeur, son noyau, son âme et habiter l'espace qui est le notre. (2)

Car cette musique, fondée sur des forces immatérielles —l'énergie des sons et la cinétique de gestes virtuels—, nécessite une autre écoute.

(1) Spirituel au sens de Geistig (l'esprit) plutôt que Geistlich (religieux).
(2) Pour le détail du dispositif Arsis-thesis, voir Acousmonium.

mediaContent